skip to Main Content

18 Octobre 2016 – Exposition HOP…E : Une autre vision de la prison

 

Quelle visite époustouflante de cette exposition intitulée HOP..E dans la Galerie située au 41 rue de Verneuil Paris 7.

S’il y a bien une exposition à laquelle je me devais me rendre, c’était bien celle-ci.

Une autre vision du monde carcéral par l’artiste Marie PISELLI qui a su récupérer des objets de la prison de Draguignan avant se fermeture en 2010 suite à un déluge produit en juin 2010. L’eau était montée à 3,5 m, soit jusqu’au premier étage de la prison.

Les 436 détenus, dont 25 femmes, avaient du être évacués en raison des inondations vers les établissements pénitentiaires de la région.

Des familles qui se trouvaient dans l’établissement pour des visites aux détenus s’étaient retrouvées bloquées par la montée des eaux et avaient alors passé la nuit dans la prison.

Et Marie PISELLI issue du cru de la région a pu ainsi emporter avec elle, pour faire épanouir son art, entre autres :

  • une porte de cellule de femmes,
  • des oeilletons,
  • un linceul,
  • un  burin,
  • des vêtements des détenus,
  • les clés des cellules.

Le résultat est détournant, rempli d’espoir, de liberté.

Voici quelques clichés :

expo-1 Cat walk..Ces fragments de pieds nus poursuivent-ils la liberté? Sont-ils ceux des prisonniers, ou encore ceux des migrants? Libre interprétation !

expo-2 La clé des rêves, ornée de trèfles à 4 feuilles.

 expo-3 Le tapis de prière avec des vêtements d’anciens détenus et les clés des cellules.

expo-4 Une porte d’une des cellules de femmes.

expo-5 Le burin et ses effets représentés en toile.

 expo-6 Des œilletons des portes de cellules, revisités.

Bonne expo à vous

 

SP

Back To Top